Dimanche 3 octobre 7 03 /10 /Oct 10:04

Attentat de la rue Copernic: l'enquête était partie sur une «mauvaise piste»

 

Le juge d'instruction antiterroriste Marc Trévidic, chargé du dossier de l'attentat de la rue Copernic, a expliqué samedi la longueur de l'enquête, ouverte il y a 30 ans, par le temps perdu à suivre une "mauvaise piste" au départ, celle de l'extrême droite, poussée par "certains politiques".

Evoquant dans le Journal du Dimanche les débuts de l'enquête, il raconte qu'elle était initialement "partie sur une mauvaise piste, celle de l'extrême droite". "A l'époque certains politiques ont pris leurs désirs pour des réalités, alors que le patron de la brigade criminelle, le commissaire Leclerc, avait déjà une vision assez claire du dossier et se posait la question de la piste palestinienne", explique-t-il.

M. Trévidic note que "le juge Bruguière avait gardé le dossier ouvert". "Il faut lutter contre l'idée que l'on arrivera à rien dans les vieux dossiers de terrorisme, c'est le contraire. On peut faire de celui-ci un emblème, montrer que la France ne lâche pas, que l'on oublie jamais un attentat à Paris", ajoute-t-il.

Trente ans après, la justice espère toujours obtenir du Canada l'extradition d'Hassan Diab, interpellé dans ce pays en 2008, et considéré comme le poseur de la bombe qui a tué le 3 octobre 1980 quatre personnes et en a blessé une quarantaine d'autres à proximité de la synagogue de la rue Copernic à Paris.

Dans une tribune au Figaro, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier, note qu'"en période préélectorale" le pouvoir "ne tenait pas à souligner que sa politique pro-arabe ne mettait pas la France à l'abri du terrorisme proche-oriental".

La France était alors présidée par Valéry Giscard d'Estaing, avec Raymond Barre comme chef du gouvernement, jusqu'en mai 1981 et l'arrivée de la gauche au pouvoir.

M. Trévidic note qu'il n'a "jamais été très porteur en France de monter un dossier sur une piste palestinienne. C'est le domaine de la politique et du renseignement, mais la justice n'y met pas souvent les pieds".

 

http://www.liberation.fr/societe/01012293861-attentat-de-la-rue-copernic-l-enquete-etait-partie-sur-une-mauvaise-piste

Par appeldecopernic.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus